Ma vision du monde

Weltanchauung est un terme allemand désignant la conception du monde de chacun selon sa sensibilité particulière. Il associe Welt (« monde ») et Anschauung (« vision, opinion, représentation »). La Weltanschauung est une vision du monde d’un point de vue métaphysique. Vous trouverez ici, donc, quelques réflexions sur ma manière toute personnelle d’appréhender la réalité.

En premier lieu, pourquoi ce sujet me tient-il à cœur ? Peut-être que cette difficulté à me contenter de la réalité matérielle comme réalité ultime me vient de racines épigénétiques ? Me voilà en train de vous dire que l’Idéalisme philosophique serait peut-être inscrit dans mes gênes ! Ma foi, oui… Inné ou acquis, c’est en tout cas un concept qui fait partie de moi depuis toujours. Je m’appelle Dany. Je suis le fruit de l’amour entre un père écrivain de science-fiction et une mère sauvée par les anges. Autant vous dire que chez moi, nous avions tous le même sentiment : la réalité n’est pas ce qu’elle semble être !

Quand j’étais petite fille, je pense un peu avant 6 ans, j’aimais passer du temps à regarder mon père travailler. Il avait installé sa grosse machine à écrire à un bout de la longue table de la salle à manger et j’avais comme consigne de ne le déranger sous aucun prétexte. Les murs étaient recouverts de posters, plus étranges les uns que les autres, et les bibliothèques pleines de livres de science-fiction. Je m’asseyais et je regardais, sans bouger. Le bruit de la machine à écrire emplissait mes oreilles. Les images un peu effrayantes me fascinaient. Et souvent, à force de scruter le mur sans relâche, il me venait cette sensation étrange et pénétrante que tout cela n’était pas la réalité… Ce que je voyais était d’une netteté absolue, mais s’apparentait à une image. Virtuelle. Cinématographique. Je ne savais la décrire, mais cette sensation revenait souvent durant mes périodes d’observation immobile. A force de faire cette expérience, j’avais fini par en parler à ma mère. Perplexité et inquiétudes. Me voilà face à un homéopathe incrédule en train d’écouter les explications maternelles concernant les « pertes de réalité » bizarres de sa fille. Je ne sais trop quelles petites pilules roses le gentil docteur m’a prescrites pour m’éviter la lyse du monde réel, mais maman était vraiment inquiète, et moi, je dois l’avouer, assez vexée… Mon père, quant à lui, a juste ri en écoutant cette histoire. « Tout va bien, Nicole, c’est juste ma fille ! »

La grande table avec la machine à écrire de mon père, tout au bout...

La grande table avec la machine à écrire de mon père, tout au bout…

Les posters de science-fiction, qui me fascinaient, qui me fascinaient...

Les posters de science-fiction, qui me fascinaient, qui me fascinaient…

Depuis, nos discussions père-fille ont beaucoup tourné autour de ces grandes questions fondamentales. Qu’est-ce que la réalité ? Y a-t-il une vie après la mort ? Pourquoi sommes nous sur Terre ? Qu’y avait-il avant le Big Bang ? Y-a-t-il un Grand Architecte de l’Univers ?

Bien sûr, ces questions-là, tout le monde se les pose, à un moment où à un autre. Mais j’ai l’impression qu’elles prennent chez moi une place primordiale. D’autant que la vie s’amuse à placer sur ma route des petites aventures extraordinaires, qui me replongent aussitôt dans un abîme de réflexions sur la structure du réel. Des synchronicités, surtout. Mais aussi, par deux fois, des petites apparitions merveilleuses. Me voilà aujourd’hui avec l’envie de partager tout cela. Mes expériences et mes interrogations, mes lectures et mes recherches.

Il sera surtout question ici de synchronicités et autres coïncidences significatives, de l’Univers et de son possible concepteur, de vie après la vie, de questions métaphysiques en tout genre et puis aussi de l’importance de la pensée.

A très bientôt !

D.

« Toute conscience supérieure appelle une Weltanschauung. Toute conscience de raisons et d’intentions est déjà Weltanschauung en germe. Tout accroissement de connaissance et d’expérience est un pas de plus vers son développement. Et en même temps qu’il crée une image du monde, l’homme qui pense se transforme lui-même. » C.G. Jung

Publicités

2 réflexions sur “Ma vision du monde

  1. Ma Dany, comme c’est agréable de te lire et de suivre le chemin de tes questions meta!!!
    Et comme cette immense table ( et surtout l’horloge derrière) me rappelle l’odeur de la maison…… Comme quoi, la force du pouvoir sensoriel et du souvenir ne font ils pas effet de réalité?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s